Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LAXISME AFRICAIN: LE REGNE DES MORTS EN AFRIQUE?

Publié le par Diakite Kalil

« Les morts ne sont pas morts » cette expression ne reste plus spirituelle, il devient réalité désormais. En voici un cas à al-Jazā'ir : un macchabée qui vote en cercueil roulant et réélu le lendemain comme président d’une population de plus de 38 millions, pas des zombies mais, des personnes vivantes. Quelle sort ironique pour les vivants?

Plus d’une décennie au pouvoir, non assouvi, gourmandise ou égoïsme ? Dans un pays des dizaine de millions de personnes vivantes, saines et sauves ; un seul individu manage depuis plus de dix ans sans alternance. Les vivants sont dessaisis de leur pouvoir de revendiquer et de leur liberté de choisir par un groupe de vivants sans scrupule au profit d’un individu partiellement vivant. Ils protègent et dotent ce macchabée d’une seigneurie parce qu’ils broutent dans son dos. Un chef mérite bien sûr le respect absolu tant qu’il respecte son peuple et les principes de ce peuple ; le président t’ignore, ignores le président. Aucun président ne mérite le moindre respect quand il ignore le choix de son peuple.

Certes, la violence crée plus de problème qu’elle n’en résout, parce qu’on a vu des violentes révolutions appelées «printemps» qu’on croyait mener à une issue idéale mais, hélas c’étaient toutes des tunnels sans issue, une impasse totale « révolution sans apport de solution ». Mais, la violence résout plus souvent de problèmes que le pacifisme. Ceci n’est pas un appel à la violence mais, une suggestion d’apport de solution afin de mettre fin au laxisme africain. Le laxisme des africains et son culte de la personnalité ont engendrés assez de malaises et de désastres sur le continent, nous croyons trop à la théorie du balayage divin depuis les cieux : « C’est Dieu qui a la solution à tout problème car, c’est lui qui nous a crée alors il nous épargnera inch’Allah ». Bien sûr qu’il est le tout puissant, le plus haut et le créateur de toute créature animées et inanimées sur la face de la terre, du dessous de la terre, dans les eaux et dans les airs mais, il nous a donné ce qu’il faut pour se battre quand il le faut. Bas-toi population d’Al Jazair pour ta cause en ce terme « Liberté » !!!!

Laxisme : le sens naïf du peuple africain de laisser aller les choses de travers. Première erreur du peuple jazairais : Accepter la candidature d’un individu artificiel scotché sur un fauteuil roulant depuis des mois qui n’a jamais fait son apparition durant toute la période pré-électorale. Seconde erreur, qu’il ne faut surtout pas : Accepter et laisser passer la victoire de cet individu. Ce laxisme a permis la création de beaucoup de «isme» sur le continent, au jour d’aujourd’hui il y a plus de «isme» en Afrique qu’il n’y en a eu dans la Grèce antique, il est également la cause du calvaire du peuple noir africain depuis des années. Ce même laxisme permettra le retour des anciens présidents dinosaures africains en zombie pour reprendre les affaires en main, c’est en ce moment que la question « Où va l’Afrique » aura un sens.

Commenter cet article